Quels sont les différents types de mobiliers vélos ?

  • Temps de lecture :7 min de lecture

Installer des mobiliers vélos lorsque l’on n’y connaît rien n’est pas toujours facile.

Que la décision ait été prise par opportunité ou par nécessité, il est important d’apporter les bons outils aux cyclistes qui vont occuper ces espaces. Pour vous guider dans votre installation, nous vous proposons dans cet article de découvrir les différentes typologies de mobiliers vélo ainsi que leurs usages. 

L’arceau

C’est le mobilier le plus simple à poser et le moins coûteux. Il existe en version simple ou double dans de multiples formes et matériaux. L’arceau permet de d’attacher le vélo en 2 points : cadre et roue avant ou cadre et roue arrière.

C’est une solution souvent préconisée pour les arrêts de très courte durée : devant une boutique, une pharmacie, une poste etc. Ils sont installables très facilement même dans des endroits avec peu d’espace. Il n’est pas toujours nécessaire d’installer beaucoup d’arceau. A raison de 2 vélos par arceau, selon votre situation, 2 ou 3 arceaux peuvent suffire pour absorber votre flux de cyclistes.

Be C’Cool propose 2 modèles d’arceaux : un modèle simple et un modèle double afin d’adapter votre stationnement aux besoins de votre emplacement.

L’abri fermé collective ou consigne collective

C’est le plus grand type de mobilier. On y range, de manière générale, au minimum une dizaine de vélos. Comme son nom l’indique souvent utilisé par des cyclistes qui souhaitent sécuriser leur vélo sur une plage horaire moyenne à longue : à la gare pendant leur journée de travail, dans la cour de leur résidence d’habitation, pendant la durée de leurs courses etc.

Il est généralement accessible via un abonnement ou un badge spécifique.

La consigne semi-collective ou box collectif

La consigne semi-collective est le format de consigne qui est le plus souvent installé dans les centres-villes. Elle fait généralement la taille d’une place de parking standard et on peut y ranger 5 à 6 vélos. Il existe différents types de consignes semi-collectives : les box dans lesquelles on peut trouver un rack à vélo à même le sol et les box qui ont des arceaux attachés directement dans la consigne.

Ce type de stationnement est très bien adapté à des endroits avec peu de place disponible.

La consigne individuelle

La consigne individuelle est en théorie le moyen le plus sécurisé de garer son vélo. Il s’agit d’un box individuel dans lequel on peut ranger son vélo et qui se ferme la plupart du temps avec un cadenas personnel de l’utilisateur. 

Les abris ouverts

Les abris ouverts permettent de couvrir les arceaux et de leur offrir une protection contre les intempéries. Cela ne sécurise pas plus les cycles, mais offre plus de confort aux utilisateurs des arceaux

Et voilà, vous devriez y voir plus clair dans les différentes typologies de mobiliers vélos qui existent sur le marché. Nous espérons vous avoir éclairé grâce à cet article. Vous avez encore des questions ? Vous voulez plus d’informations ? Vous pouvez nous contacter grâce au formulaire de notre site internet, n’hésitez pas !

Source : toutes les illustrations viennent du site Alveole Plus

Posez-nous votre question